ARA 3000® ALPHA

Anti-inflammatoire injectable pour le traitement symptomatique de la dermatite atopique du chien.

 

La Dermatite Atopique Canine (DAC) est la  principale dermatite allergique chez le chien avec une incidence pouvant atteindre 15%1. Elle est notamment liée à une fragilité de la barrière cutanée. Les allergènes pénètrent plus facilement sous la peau, et entrent en contact avec les effecteurs du système immunitaire et inflammatoire (cellules de Langerhans, mastocytes).

UN VÉRITABLE CASSE TÊTE POUR LE PRATICIEN

Handicapante car à caractère inflammatoire et prurigineux2

A prédisposition génétique3, elle est récurrente et incurable

Complications infectieuses fréquentes

Démarche diagnostique qui peut être longue et difficile

Traitement à vie, d’où des problèmes d’observance

Une multithérapie est souvent nécessaire pour la gestion de la dermatite atopique canine4

LE TRAITEMENT ARA 3000® ALPHA

AMÉLIORATION DES SIGNES CLINIQUES DE LA DAC


 

Action anti-prurigineuse 5

EFFICACITÉ DÉMONTRÉE


 

Réduction du score d’érythème et d’excoriation significativement supérieure chez les chiens traités avec ARA 3000® ALPHA6

Diminution importante des démangeaisons


BONNE TOLÉRANCE GÉNÉRALE


 

Absence d’interactions médicamenteuses connues 

 

Absence de contre-indications connues

 

Absence d’effets indésirables généraux

ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE


vétérinaire/propriétaire/animal
ENSEMBLE POUR LEUR SANTE 

Relation de confiance entre le propriétaire et le vétérinaire

Prise en charge de l’animal sur le long terme

Valorisation de l’acte vétérinaire et service optimisé pour le propriétaire

Le propriétaire et son animal gagnent en confort de vie et l’observance est maîtrisée.

COMMENT CA MARCHE ?

Dans la dermatite atopique canine, les défauts de barrière cutanée, responsables de pertes en eau et d’une sécheresse cutanée, facilitent le passage des allergènes. Une réponse immunitaire spécifique de type allergique se met en place. Les infections sont ainsi facilitées. Elles aggravent inflammation et prurit et accentuent ainsi  la dégradation de la barrière cutanée. Un cercle vicieux se met ainsi en place4 .

 

ARA 3000® ALPHA présente :

Une action antiprurigineuse en inhibant la dégranulation des mastocytes 5

PROTOCOLE D’ADMINISTRATION

3 injections de 1ml/4kg à 1 semaine d’intervalle (maximum 10ml par animal et 5ml par point d’injection)

Compte tenu du caractère chronique de la maladie, il est préconisé de renouveler le traitement selon la sévérité de l’atteinte.

Pour toute question concernant le protocole, contacter notre vétérinaire conseil