Traitement du syndrome de la vache couchée avec l’ARA ARTHRITE

PATHOLOGIE

Paralysie du train postérieur après un vêlage dystocique (veau mort coincé dans la filière pelvienne). La vache ne peut pas se relever. Après un traitement de 4 jours à base d’AIS, AINS et d’antibiotique, aucune amélioration n’est apparue. La vache est relevée tous les jours à la pince.

Traitement pour "Vache Couchée"


COMMÉMORATIF ET DIAGNOSTIC

SYMPTÔMES :

  • Paralysie totale des deux membres postérieurs,
  • Relevé impossible,
  • Anorexie.

DIAGNOSTIC PRÉFÉRENTIEL :

Hypothèse de lésion, soit au niveau des nerfs du plexus lombosacré, soit au niveau des nerfs périphériques.

PRONOSTIC : Très réservé au vu de l’échec des traitements instaurés depuis 4 jours.


IDENTIFICATION

  • Espèce : Bovine
  • Race : Salers
  • Age : 3 ans
  • Sexe : Femelle
  • Poids : 550 kg
  • Destination : Reproduction
  • Période : Octobre


TRAITEMENTS

TRAITEMENTS ANTÉRIEURS

résultats obtenus avec les traitements sans ARA ARTHRITE

TRAITEMENT INSTAURÉ & PROTOCOLE RECOMMANDÉ AVEC L’ARA ARTHRITE


ÉVOLUTION

L’appétit ainsi que la tonicité des membres postérieurs sont revenus 48h après le début de la cure d’ARA ARTHRITE®.

Pour éviter des nécroses musculaires secondaires, le lever par pinces a été arrêté. La vache s’est levée sans aide après la 3ème injection d’ARA ARTHRITE®. Il n’y a pas eu de séquelles par la suite.


TÉMOIGNAGES

ÉLEVEUR & VÉTÉRINAIRE : Le pronostic d’un trauma du vêlage s’assombrit au plus le temps passe chez un animal en décubitus. Aux traumatismes primaires s’ajoutent les nécroses musculaires liées à la pression des pinces ou au poids de l’animal. Le pronostic de ce cas était très réservé.
L’ARA ARTHRITE®, par son action anti-inflammatoire complète et durable et ses propriétés cicatrisantes, a permis un résultat inespéré.
La vache a été réformée ensuite dans de très bonnes conditions.